Articles

La CPME salue l’ouverture aux entreprises d’aval du fonds d’urgence destiné à aider les agriculteurs touchés par le gel

Les épisodes de gel récents auront des conséquences désastreuses pour l’agriculture française. Entre 20% et 30% de la production de fruits est perdue.

L’absence de récoltes à conditionner ou à transformer pénalisera aussi de nombreuses PME du secteur agroalimentaire.

Dans ce contexte, si la CPME salue la mise en place d’un fonds d’urgence pour les agriculteurs ouvert aux entreprises d’aval sur le modèle du fonds de solidarité, elle souhaite qu’elles puissent également, au même titre que les entreprises agricoles, bénéficier d’exonérations de charges sociales. Le déblocage rapide des aides est impératif alors que les aléas climatiques viennent fragiliser davantage encore les petites entreprises déjà impactées par la crise sanitaire et, pour certaines d’entre elles, par les taxes américaines. Quoi qu’il en soit, il est essentiel que ces PME, représentées par la CPME agroalimentaire, soient prises en compte.